Hits Des Clips 1969 – Shocking Blue : Venus



Shocking Blue – Venus

voir la reprise par Bananarama en 1986

https://i.iheart.com/v3/url/aHR0cDovL2ltYWdlLmloZWFydC5jb20vaW1hZ2VzL3JvdmkvMTA4MC8wMDAxLzQwMS9NSTAwMDE0MDExNDkuanBn?ops=fit%28480%2C480%29%2Crun%28%22circle%22%29&surrogate=1cOXl179JY-syhxYSCX6Q1a_Mcu6UO8d-F4oJzpZf1hcUbJr4aIiwdYJE0f7jx8DFiNHMbSdhXWYcjyzPOB6Z5mQG5NnC-_xuQedrSXLjXUFEy8F5M2CvZzeA-X6C6FQE9VBgGWRm7RLXp9IqPD01YTtYvtJTHvkCq_bbtLfiILMa5XAyvYEENKlE1HaMcN3DcQYpzP7I2StSXYv5rz8kK89Ecar

Le groupe de rock néerlandais doit l’essentiel de son succès populaire à « Venus », repris par la suite par Bananarama. La chanteuse Mariska Veres et le guitariste Robbie Van Leeuwen étaient les deux piliers de Shocking Blue. Si « Venus » est le titre le plus vendu du groupe, d’autres succès ont suivi comme « Ink Pot », « Hello Darkness » ou « Mighty Joe ». Agacé de ne pas égaler les ventes de « Venus », le guitariste du groupe décide de la dissolution du groupe en 1974.

Source : France Inter.

Open in Spotify

A goddess on a mountain top
Was burning like a silver flame,
The summit of beauty and love,
And Venus was her name.

She’s got it,
Yeah, baby, she’s got it.
Well, I’m your Venus,
I’m your fire at your desire.
Well, I’m your Venus,
I’m your fire at your desire.

Her weapon were her crystal eyes
Making ev’ry man mad;
Black as a dark night she was,
Got what no one else had.

Wow!

She’s got it,
Yeah, baby, she’s got it.
Well, I’m your Venus,
I’m your fire at your desire.
Well, I’m your Venus,
I’m your fire at your desire.

Ah-ah-ah-ah-ah-ah-ah!
Ah-ah-ah-ah-ah-ah-ah!

She’s got it,
Yeah, baby, she’s got it.
Well, I’m your Venus,
I’m your fire at your desire.
Well, I’m your Venus,
I’m your fire at your desire.

 

VOS AVIS SUR LE CLIP ET L'ARTISTE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.