Hits Des Clips 1968 – Aphrodite’s Child : End of the world

Aphrodite’s Child – End of the world

Source : Wikipédia

End of the World, Rain & Tears est le premier album studio du groupe pop rock grec Aphrodite’s Child, sorti en 1968 en vinyle LP (monaural).

La première édition française de l’album paraît fin 1968 et présente plusieurs hits de style pop et rock psychédélique (Day of the Fool).

Le premier single, Rain and Tears, publié en juin 1968, devient immédiatement un grand succès dans toute l’Europe. La chanson-titre, End of the World, sort en second single, en octobre, la même année.

Résultat de recherche d'images pour "Aphrodite's Child"

 

Après des débuts plutôt pop, cette formation née à Athènes va devenir l’un des groupes marquants de ce que l’on appelle le rock progressif. Composé notamment de Demis Roussos et de Vangelis (ils sont cousins), le groupe laissera un immense tube : « Rain and Tears ».

C’est en 1967 que le multi instrumentiste Vangelis Papath Ana ssiou, le chanteur-bassiste Artemios Ventouris Roussos (Demis Roussos, trompettiste à l’origine), le batteur Loukas Sideras et le guitariste Ana rgyros « Silver » Koulouris fondent Aphrodite’s Child à Athènes. Très rapidement, Koulouris quitte le groupe pour cause de service militaire ( il renouera temporairement avec ses camarades le temps de l’enregistrement de l’ultime album, « 666 »).

Succès fulgurant

Un après, nous sommes en 1968, The Aphrodite’s Child s’apprête à rejoindre Londres, mais les grèves de mai (ou peut-être l’absence de permis de travail !) les bloqueront en France. C’est donc à Paris que le groupe enregistre son tout premier single « Rain and tears ».
Très rapidement, la chanson se hisse en tête de la plupart des hits parade européens. La voix exceptionnelle de Demis Roussos et les talents musicaux de Vangelis font donc mouche. Une performance rare qui permet au groupe de publier rapidement son premier album « End of the World », qui malheureusement n’aura pas le même impact que leur premier hit. S’en suit en 1970 « It’s five o’ clock », leur deuxième effort, truffé de bons titres.

L’épilogue 666

Vangelis ne semble plus vouloir se contenter de cette recette pop psychédélique, emprunte de folklore méditerranéen. C’est alors que le groupe recrute un nouveau clavier, Lakis Vlavianos, qui remplace Vangelis sur scène. Parallèlement, ce dernier s’enferme au studio Barclay pour se consacrer à un projet ambitieux, l’adaptation musicale de l’Apocalypse selon Saint Jean. Cela prendra deux ans.

Le résultat, « 666 » est un double album singulier, sans tubes, avec notamment le renfort de la voix de l’actrice Irène Papas. La voix de Demis Roussos est assez peu présente, et l’ensemble lorgne franchement vers la musique contemporaine. Parallèlement, Demis Roussos a déjà démarré une carrière solo, avec l’aide de Vlavianos ; carrière qui connaîtra le succès que l’on sait. Quant à Vangelis, il est devenu au fil des ans, l’un des compositeurs de musique de film les plus célèbres, avec notamment les B.O des « Chariots de feu » ou encore de « Blade Runner ».

Après sa séparation, Aphrodite’s Child continuera d’alimenter les bacs à disques du monde entier avec de nombreuses compilations (« The Singles »-1995, « The Complete Collection (Aphrodite’s Child) »-1996, « Babylon the Great »-2002). De même, leurs trois albums ont été par la suite remastérisés.

Demis Roussos est décédé le 25 janvier 2015.

Source : Nostalgie.fr

Open in Spotify

You should come with me to the end of the world
Without telling your parents and your friends
You know that you only need say a word
So end my play with the end of the world

But I know
That I’ll go… away by myself
I feel you don’t want to come

You should come with me to the end of the world
We could lie all day on the quiet sands
I would introduce you to my friend the bird
Who sings and flies along the fairy strand

But I know
That I’ll go… away by myself
I feel you don’t want to come

He… e, ha… a

If you come with me to the end of the world
I’ll give you anything that lives on earth
You know that you only need say a word
So we might live at the end of the world

What I know
That I’ll go… away by myself
I feel you don’t want to come

He… e, ha… a

paroles-musique.com/

VOS AVIS SUR LE CLIP ET L'ARTISTE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.