Hits Des Clips 1971 – Martin Circus : Je m’éclate au Sénégal

Martin Circus – Je m’éclate Au Sénégal

✞ le chanteur Gérard Blanc est décédé le 25 janvier 2009 ✞

 

Martin Circus est un groupe de rock français créé en 1969 et dissous en 1987.

Créé en 1969 par le bassiste Bob Brault (ex-Les Gentlemen de Tours avec Mitch Pasquet (futur Benoit Blue Boy et Bluesy Roosters), Pat Gallon, Alan Jack…), le saxophoniste Gérard Pisani (qui a accompagné Johnny Hallyday), le batteur Jean-François Leroi, le chanteur et guitariste Patrick Dietsch (ex-Les Vikings, puis Capitals) et le chanteur et clavier Paul-Jean Borowsky, le groupe se fait d’abord connaître par un premier hit, Tout tremblant de fièvre. Martin Circus se distingue par des compositions originales rock progressif à l’image de groupes comme Soft machine ou les Mothers of Invention de Frank Zappa. Les textes sont inspirés par les poètes de la Beat Generation.

Ils se produisent dans des concerts multiples, lors de festivals, et dans des salles de plus en plus importantes, jusqu’à l’Olympia. Après la sortie de leur album live, En direct du Rock’n’roll circus, hiver 1969-70, lors du MIDEM de janvier 1970 le métier et la presse Pop les désignent comme le Premier Groupe Français au music-hall de l’Olympia. En 1970, ils apparaissent aussi dans de nombreuses émissions de TV et continuent de tourner dans toute la France, notamment pendant l’été en première partie de Johnny Hallyday. À la fin de l’année 1970, Jean-François Leroi, Patrick Dietsch et Paul-Jean Borowsky quittent le groupe, ces deux derniers fondant alors Abracadabra,.. Borowsky partant pour Tartempion en 1971.

De nouveaux membres rejoignent le Martin Circus en 1971 : le guitariste Alain Pewzner (ex-Pat Winther & The Sounders, Prix Aimant Coty au Golf Drouot en 1965) et le batteur René Guérin (deux ex- Alan Jack Civilization), puis le clavier Sylvain Pauchard (aussi ex-Storm) et le guitariste-chanteur Gérard Blanc, tous deux ex-membres du groupe Les Balthazar. Pisani, Brault (déjà à l’origine du Bob Brault Organisation en 1975, ainsi que co-fondateur du groupe de jazz rock Mozaique avec Jean-Claude Naimro de 1974 à 1976) et Borowsky créeront quant à eux Bulldozer à la fin des années 70′.

La formation enregistre, courant 1971, un double album, Acte II, qui contient notamment le titre Je m’éclate au Sénégal (du aux « anciens » Brault et Pisani, et bénéficiant d’ailleurs d’un nouveau pressage remixé en 1987 (SP), repris sur Mes plus belles histoires de G.Blanc), lequel révèle Martin Circus au grand public, et assure la notoriété du groupe grâce à 800 000 exemplaires du single vendus (équivalence disque d’or). Ce gros travail de studio est récompensé par un Triumph Group Musical trophée, remis lors de la Nuit du Cinéma organisée au théâtre Marigny le 25 novembre 1971 au groupe. En complément des concerts et des nombreux festivals où ils se produisnt, les Martin Circus assurent pendant quelques années les premières parties de vedettes variées, telles Jacques Dutronc, Claude Nougaro, Claude François, ou encore Johnny Hallyday. Ticky Holgado, ex-secrétaire particulier et ami intime de ce dernier (ainsi que de Claude François), devient leur manager de 1972 à 1974.

En 1971, le groupe participe au film Les bidasses en folie réalisé par Claude Zidi.

En 1974, les membres de Martin Circus sont à l’affiche du premier opéra rock français La Révolution française, qui se produit pendant deux mois au Palais des Sports de Paris, aux côtés d’Antoine, d’Alain Bashung et d’autres artistes. Ils reviennent au rock l’année suivante avec un album de reprises de titres des années 1960, N°1 USA – Hits des 60s. Ils enregistrent à cette occasion Ma-ry-lène (SP vendu à 1 500 000 exemplaires au total, dont 400 000 au 31 décembre 1974, chanson classée première du « Hit-Parade » courant août de la même année), adaptation d’une chanson popularisée par les Beach Boys, Barbara Ann, qui est sans doute leur plus grand tube. En 1978, le titre J’en perd mes baskets est le générique / indicatif de l’émission musicale « Blue jean 78 » sur « Antenne 2 ».

Le groupe continue à enchaîner les concerts, partageant la scène avec Michel Sardou, Joe Dassin (1976) et Gérard Lenorman puis se produit trois semaines à l’Olympia en première partie de Dave en 1978. Ses membres tournent la même année dans Les bidasses en vadrouille, film inspiré par les comédies des Charlots, et dont ils signent la musique. Le titre Disco Circus, tiré de la bande originale du film, se classe même dans les palmarès américains. La musique de Martin Circus reflète alors les tendances du début des années 1980 : disco, new-wave, variété, etc.

La fin de l’aventure

De succès en déception, le groupe connaît des dissensions qui poussent Sylvain Pauchard et Alain Pewzner à s’en éloigner en 1985 pour rejoindre Daniel Balavoine en concert puis en studio. Entre-temps Bob Brault est devenu le bassiste d’Hervé Cristiani en 1982. Leur dernier 45t sort en 2001 pour une reprise de Trust « Antisocial », près de 20 ans après les débuts du groupe. Après leur séparation, les membres de Martin Circus continuent leur carrière musicale : Gérard Blanc a sorti plusieurs albums solo, Alain Pewzner accompagne plusieurs artistes comme Jean-Jacques Goldman et Sylvain Pauchard a produit des titres pour d’autres groupes, notamment Les Avions. En 1995, Pewzner met en musique L’Homme qui plantait des arbres de Giono pour une narration d’Yves Renier, chez Gallimard Jeunesse (coll. Folio cadet).

Gérard Blanc à travers sa société Blanc Musiques a sorti, en 2004 et 2008, des compilations du groupe, après avoir récupéré et restauré les bandes d’origine. À travers sa carrière solo, il a continué toute sa vie à promouvoir le groupe en participant à des émissions de télévision et de radio. À présent, Alain Pewzner et Sylvain Pauchard continuent à « s’occuper » de temps en temps du groupe : pour la création de compilations et la participation à des émissions pour les promouvoir.

Article du site notrecinema.com

Open in Spotify

Palaya papa palaya paa ya
Palaya papa palaya paa laya
Palaya papa palaya paa ya
Palaya papa palaya paa laya
Palaya papa palaya paa laya
Palaya papa palaya paa yala la la la
Palaya papa palaya paa laya

Waa paa palayaa walaa wagadoudou … hou !
Waa paa palayaa walaa wagadoudou … hou !
Waa paa palayaa walaa wagadoudou … hou !

Tous les sam’dis j’vais danser à Pigalle
Mais j’crois bien que je vais me faire la malle
Dans un pays où chantent les cigales,
J’vais aller m’éclater au Sénégal !
Je vais me faire des tas de copines… de ch’val
Et j’irai prendre un bain de minuit
A poil sous la lune

Je danserai au son des tam tam… Woodstock.
Toute la nuit j’ai tapé sur des gamelles,
Le matin j’me réveille dans une poubelle.
Je suis déguisé en polichinelle,
Je n’arrive plus à r’trouver mon hôtel.
Je n’sais même plus où est ma copine… de ch’val
Avec qui j’ai pris un bain de minuit
A poil sous la lune.

Et dans ma tête j’entends des tam tam… Woodstock
Je m’éclate au Sénégal avec une copine de ch’val.

Je suis à poil… je m’éclate au Sénégal
Avec une copine de ch’val
Je suis à poil… je m’éclate au Sénégal
Avec une copine de ch’val
Je suis à poil… je m’éclate au Sénégal
Avec une copine de ch’val
Je suis à poil… je m’éclate au Sénégal
Avec une copine de ch’val
Je suis à poil… je m’éclate au Sénégal
Avec une copine de ch’val
Je suis à poil… je m’éclate au Sénégal
Avec une copine de ch’val

Si le clip n’est plus disponible, merci de nous le signaler par mail ici

COMMENTAIRES

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Clip suivant

Hits Des Clips 1971 - Titanic : Sultana

mar Juin 1 , 2010
Titanic – Sultana Le groupe est formé en 1969 à Oslo en Norvège. À cette période, le groupe comprend le guitariste Janne Løseth, le bassiste Kenny Aas, le batteur John Lorck, et le percussionniste Kjell Asperud. Titanic décide ensuite de recruter le parolier britannique Roy Robinson afin de mieux se […]

MUR DE CLIPS

Voir le clip « Hits Des Clips 2017 – Eddy Mitchell : La même tribu »Voir le clip « Hits Des Clips 1997 – Spice Girls : « 2 Become 1 » »Voir le clip « Hits Des Clips 2020 – Regard Feat. Raye : Secrets »Voir le clip « Hits Des Clips 1996 – Reciprok : « Balance-toi » »Voir le clip « Hits Des Clips 2005 – Booka : « Mutoto » »Voir le clip « Hits Des Clips 2011 – Manu Dibango : Soul Makossa 2.0 »Voir le clip « Hits Des Clips 1991 – Bizarre Inc : Playing with Knives »Voir le clip « Hits Des Clips 2015 – Axwell / Ingrosso : Sun Is Shining »Voir le clip « Hits Des Clips 1996 – Corona : « Megamix » »Voir le clip « Hits Des Clips 2015 – Patrick Fiori, Patrick Bruel : Corsica »Voir le clip « Hits Des Clips 2000 – Aaliyah : Try Again »Voir le clip « Hits Des Clips 1987 – Bangles : Walk Like An Egyptian »Voir le clip « Hits Des Clips 1997 – Mylene Farmer & Khaled : « La poupée qui fait non » »Voir le clip « Hits Des Clips 2003 – Christina Aguilera : Beautiful »Voir le clip « Hits Des Clips 2016 – Renaud : Toujours debout »Voir le clip « Hits Des Clips 1999 – ATB : Don’t Stop! »Voir le clip « Hits Des Clips 2014 – Calogero : Un jour au mauvais endroit »Voir le clip « Hits Des Clips 2015 – Maroon 5 : Sugar »Voir le clip « Hits Des Clips 2003 – Star Academy 3 : « L’orange » »Voir le clip « Hits Des Clips 1989 – Edelweiss : Bring me Edelweiss »Voir le clip « Hits Des Clips 2008 – Ne-Yo : « Closer » »Voir le clip « Hits Des Clips 1993 – Ronny Jordan : Get To Grips »Voir le clip « Hits Des Clips 2012 – Daddy Yankee Feat. Big Ali : « Lovumba » »Voir le clip « Hits Des Clips 2012 – Madonna : « Give Me All Your Luvin’ «  »Voir le clip « Hits Des Clips 2013 – Drake : « Hold On, We’re Going Home » »Voir le clip « Hits Des Clips 1991 – Alain Lanty : Tant Bien Que Mal »Voir le clip « Hits Des Clips 2007 – Alex Gaudino Feat. Crystal Waters : « Destination Calabria » »Voir le clip « Hits Des Clips 2013 – Daft Punk Feat. Pharrell Williams : « Get Lucky » (Audio) »Voir le clip « Hits Des Clips 2011 – Inna : Sun Is Up »Voir le clip « Hits Des Clips 2007 – Clara Morgane – « Sexy Girl » »Voir le clip « Hits Des Clips 1964 – The Animals : I’m crying »Voir le clip « Hits Des Clips 1970 – The Guess Who : American Woman »Voir le clip « Hits Des Clips 2013 – Alex Hepburn : « Under » »Voir le clip « Hits Des Clips 1992 – Hélène Rolles : Pour l’amour d’un garçon »Voir le clip « Hits Des Clips 2001 – L5 : Toute Les Femmes De Ta Vie »Voir le clip « Hits Des Clips 2003 – Tina Arena & Jay : Je te retrouve un peu »Voir le clip « Hits Des Clips 1997 – Notorious Big : « Mo Money Mo Problems » »Voir le clip « Hits Des Clips 1995 – 740 Boyz : « Shimmy Shake » »Voir le clip « Hits Des Clips 1985 – Propaganda : Duel »Voir le clip « Hits Des Clips 1991 – Les Inconnus : Rap Tout »Voir le clip « Hits Des Clips 1988 – Gérard Blanc : Du soleil dans la nuit »Voir le clip « Hits Des Clips 2012 – Mylene Farmer : « À l’ombre » »Voir le clip « Hits Des Clips 1992 – Mylene Farmer : Beyond My Control »Voir le clip « Hits Des Clips 2008 – Basshunter : « Now You’re Gone » »Voir le clip « Hits Des Clips 2013 – Saule & Charlie Winston : « Dusty Men » »Voir le clip « Hits Des Clips 1993 – Soul Asylum : Runaway Train »Voir le clip « Hits Des Clips 1988 – Bézu et la Classe : A la queue leu leu »Voir le clip « Hits Des Clips 2002 – Eminem : « Without Me » »Voir le clip « Hits Des Clips 2008 – Tristan Garner : « Give Love » »Voir le clip « Hits Des Clips 2019 – Marilyn Manson : God’s Gonna Cut You Down »