Hits Des Clips 1983 – Michael Jackson : Beat It

Michael Jackson – Beat It

 ✞ décédé le 25 juin 2009 ✞ 

Thriller – L’album mythique

 

L’année 1982 est la plus importante de toute la carrière de Michael Jackson. Son nouveau duo avec Paul McCartney ( « The Girl Is Mine » ) est le début de l’aventure Thriller , réalisé avec Quincy Jones.  Thriller qui paraît le 1er décembre 1982, va provoquer un raz-de-marée. Début 1983, « Billie Jean » et « Beat It » se succèdent à la tête des classements. Les ventes de Thriller , abonné au sommet du Billboard pendant trente-sept semaines, dépassent les trente millions d’exemplaires, un chiffre jamais vu dans le métier. Les singles s’enchaînent : « Wanna Be Startin’ Somethin’ » – avec un intermède plagiant le « Soul Makossa » de Manu Dibango qui obtiendra réparation -, « Human Nature » , « P.Y.T (Pretty Young Thing) » , et le redoutable « Thriller » (dont le vidéo clip est un véritable court-métrage). Thriller totalise huit Grammy Awards. A suivre …

Source : universalmusic.fr

Extrait de l’album Thriller sorti en 1982. Écrite et composée par Jackson, coproduite par Quincy Jones, elle est le 3e single extrait de cet album.

À la suite des ventes excellentes des deux premiers singles de Thriller, à savoir The Girl Is Mine et Billie Jean, le single de Beat It sort le 14 février 1983. Le titre obtient un énorme succès mondial, autant commercial que critique, et devient l’un des singles les plus vendus de tous les temps. À un moment, les singles Billie Jean et Beat It figurent tous les deux dans le Top 5 des meilleurs ventes de disques aux États-Unis, un exploit rarement égalé par d’autres artistes. Beat It est certifié disque de platine en 1989 aux États-Unis.

Beat It est récompensée à de nombreuses reprises, notamment par deux Grammy Awards, deux American Music Awards et une entrée au Music Video Producers Hall of Fame. Reprise et samplée par plusieurs artistes, Jackson donne également son autorisation pour qu’elle soit utilisée pour une campagne anti-alcool au volant. L’artiste reçoit pour cela une récompense du Président Ronald Reagan à la Maison-Blanche en 1984.

Le guitariste Eddie Van Halen, du groupe de hard rock Van Halen, à la demande de Quincy Jones, marquera la chanson par son célèbre solo de guitare, pour lequel il ne fut d’ailleurs pas payéBeat It devient l’une des chansons phares de Jackson et figurera par la suite dans toutes ses tournées. Le vidéoclip de Beat It a quant à lui également contribué au succès de la chanson. Celui-ci, chorégraphié avec brio, montre Michael Jackson arrivant à séparer deux gangs et à les empêcher de se battre grâce au pouvoir de la danse.

Réalisé par Bob Giraldi et chorégraphié par Michael Peters, le clip constitue la première représentation de Jackson sur les jeunes noirs et la violence de la rue et met en vedette 80 véritables membres de gangs, ainsi que 18 danseurs professionnels. Inspiré de la comédie musicale de Broadway, West Side Story, le clip coûte 150 000 dollars à Michael Jackson pour le réaliser, CBS ayant refusé de le financer. Les chorégraphies élaborées qui y figurent ouvrent de nouvelles perspectives pour les danseurs aux États-Unis.

La vidéo s’ouvre dans un diner, sur la nouvelle d’une bagarre qui se prépare. Cette scène se répète dans une salle de billard et dans un bar, les membres de gangs arrivent à pied, par les égouts ou assis derrière des camionnettes. Le plan suivant montre Jackson allongé sur un lit, qui médite sur l’absurdité de la violence. Le chanteur quitte sa chambre, alerté par l’agitation causée par les gangs rivaux. Vêtu d’une veste en cuir de couleur rouge, Jackson danse le long du chemin, traversant le diner et la salle de billard, pour rejoindre la bagarre. Arrivé à la scène, le chanteur met fin au combat et entame une danse collective. La vidéo se termine sur les autres membres du gang qui se joignent à la danse, comprenant que la violence n’est pas une solution à leurs problèmes.

La vidéo a remporté de nombreuses distinctions. Michael Jackson reçoit aux American Music Awards les prix des meilleurs clips Pop/Rock et Soul et le Best Video Performance award aux Black Gold Awards. Les Billboard Video Awards lui décernent 7 récompenses : Best Overall Video ClipBest Performance by a Male ArtistBest Use of Video to Enhance a Song, ‘Best Use of Video to Enhance an Artist’s ImageBest ChoreographyBest Overall Video et Best Dance/Disco 12. Le clip est classé à la première place par le magazine Rolling Stone, dans des sondages auprès de leurs critiques et de leurs lecteurs. Enfin, il entre au Music Video Producer’s Hall of Fame

Open in Spotify

They told him don’t you ever come around here
Don’t want to see your face, you better disappear
The fire’s in their eyes and their words are really clear
So beat it, just beat it
You better run, you better do what you can
Don’t want to see no blood, don’t be a macho man
You want to be tough, better do what you can
So beat it, but you want to be bad
Just beat it, beat it, beat it, beat it
No one wants to be defeated
Showin’ how funky and strong is your fight
It doesn’t matter who’s wrong or right
Just beat it, beat it
Just beat it, beat it
Just beat it, beat it
Just beat it, beat it
They’re out to get you, better leave while you can
Don’t want to be a boy, you want to be a man
You want to stay alive, better do what you can
So beat it, just beat it
You have to show them that you’re really not scared
You’re playin’ with your life, this ain’t no truth or dare
They’ll kick you, then they beat you,
Then they’ll tell you it’s fair
So beat it, but you want to be bad
Just beat it, beat it, beat it, beat it
No one wants to be defeated
Showin’ how funky and strong is your fight
It doesn’t matter who’s wrong or right
Just beat it, beat it, beat it, beat it
No one wants to be defeated
Showin’ how funky and strong is your fight
It doesn’t matter who’s wrong or right
Just beat it, beat it, beat it, beat it
No one wants to be defeated
Showin’ how funky and strong is your fight
It doesn’t matter who’s wrong or right
Just beat it, beat it
Beat it, beat it, beat it
No one wants to be defeated
Showin’ how funky and strong is your fight
It doesn’t matter who’s wrong or who’s right
Just beat it, beat it, beat it, beat it
No one wants to be defeated
Showin’ how funky and strong is your fight
It doesn’t matter who’s wrong or right
Just beat it, beat it, beat it, beat it
No one wants to be defeated
Showin’ how funky and strong is your fight
It doesn’t matter who’s wrong or right
Just beat it, beat it
Beat it, beat it, beat it
Source : LyricFind

 

Si le clip n’est plus disponible, merci de nous le signaler par mail ici

COMMENTAIRES

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Clip suivant

Hits Des Clips 1983 - Michael Jackson : Billie Jean

mer Août 25 , 2010
 Michael Jackson – Billie Jean  ✞ décédé le 25 juin 2009 ✞ Extrait de l’album « Thriller », Le 45 tours « Billie Jean » a été classé en mars 83 dans le hit-parade français. Le morceau suivant  « Beat It » fera son apparition dans le classement français dès le mois de juin de […]

MUR DE CLIPS

Voir le clip « Hits Des Clips 1985 – The Three Degrees : Heaven I Need »Voir le clip « Hits Des Clips 2009 – Mylene Farmer : « C’est dans l’air » »Voir le clip « Hits Des Clips 2009 – Pet Shop Boys : « Love etc » »Voir le clip « Hits Des Clips 2017 – Orelsan : Tout va bien »Voir le clip « Hits Des Clips 2019 – Julia : Passe… comme tu sais »Voir le clip « Hits Des Clips 1989 – Johnny Hallyday : Mirador »Voir le clip « Hits Des Clips 2017 – MC ★ Solaar : Sonotone »Voir le clip « Hits Des Clips 1984 – France Gall : Débranche »Voir le clip « Hits Des Clips 1987 – The Cure : Just like heaven »Voir le clip « Hits Des Clips 2002 – Mylene Farmer : « Pardonne-Moi » »Voir le clip « Hits Des Clips 2018 – David Hallyday : Éternel »Voir le clip « Hits Des Clips 1998 – Eros Ramazzotti & Tina Turner : Cose Della Vita (Can’t stop thinking of you) »Voir le clip « Hits Des Clips 1995 – No Se Featuring Menelik : « Quelle Aventure » »Voir le clip « Hits Des Clips 2003 – Indochine : « Le Grand Secret » »Voir le clip « Hits Des Clips 1986 – Europe : The Final Countdown »Voir le clip « Hits Des Clips 2017 – Kungs Feat. Olly Murs, Coely : More Mess »Voir le clip « Hits Des Clips 1991 – Banderas : This is your life »Voir le clip « Hits Des Clips 2012 – M83 : « Midnight City » »Voir le clip « Hits Des Clips 1992 – Genesis : Jesus He Knows Me »Voir le clip « Hits Des Clips 2011 – Loona : « Vamos A La Playa » »Voir le clip « Hits Des Clips 1980 – Kate Bush : Babooshka »Voir le clip « Hits Des Clips 2007 – Thierry Amiel : Coeur sacré »Voir le clip « Hits Des Clips 2018 – Johnny Hallyday :  J’en parlerai au diable »Voir le clip « Hits Des Clips 2000 – Céline Dion : « That’s The Way It Is » »Voir le clip « Hits Des Clips 1992 – Jimmy Nail : Aint No Doubt »Voir le clip « Hits Des Clips 2013 – Lynnsha, Louisy Joseph & Fanny J (Tropical Family) : « Maldon’ «  »Voir le clip « Hits Des Clips 1991 – Dana Dawson : Open hearts »Voir le clip « Hits Des Clips 2007 – P. Diddy Feat. Keyshia Cole : « Last Night » »Voir le clip « Hits Des Clips 1983 – Bonnie Tyler : Total Eclipse Of The Heart »Voir le clip « Hits Des Clips 2003 – Tragedie : « Hey Oh » »Voir le clip « Hits Des Clips 1993 – Dr Alban : Sing Hallelujah »Voir le clip « Hits Des Clips 1996 – Michael Jackson : « They Don’t Care About Us » »Voir le clip « Hits Des Clips 1993 – Michael Jackson : Give in to me »Voir le clip « Hits Des Clips 2001 – Dido : « Thank You » »Voir le clip « Hits Des Clips 1990 – New Kids On The Block : You Got It (The Right Stuff) »Voir le clip « Hits Des Clips 2009 – U2 : « Get On Your Boots » »Voir le clip « Hits Des Clips 1993 – Les G.O. Cul-Ture : Darla Dirladada »Voir le clip « Hits Des Clips 1985 – Laurent Voulzy : Les nuits sans Kim Wilde »Voir le clip « Hits Des Clips 2020 – Alec Benjamin : Oh My God »Voir le clip « Hits Des Clips 1992 – Tears For Fears : Laid So Low (Tears Roll Down) »Voir le clip « Hits Des Clips 2010 – David Hallyday, Laura Smet : On Se Fait Peur »Voir le clip « Hits Des Clips 2015 – Rebel : Music »Voir le clip « Hits Des Clips 2008 – Daft Punk : « Harder, Better, Faster, Stronger (Live) » »Voir le clip « Hits Des Clips 1992 – Sophie B. Hawkins : Damn I Wish I Was Your Lover »Voir le clip « Hits Des Clips 2011 – M. Pokora : « À nos actes manqués » »Voir le clip « Hits Des Clips 2011 – Sebastian : « Embody » »Voir le clip « Hits Des Clips 1992 – Double You : We All Need Love »Voir le clip « Hits Des Clips 2002 – Loony Bin : « So Mad » »Voir le clip « Hits Des Clips 2013 – Skip The Use : « Cup of Coffee » »Voir le clip « Hits Des Clips 2016 – Imany : Don’t Be so Shy (Filatov & Karas Remix) »