Hits Des Clips 1982 – Sharon Redd : Never Give You Up



Sharon Redd – Never Give You Up

✞ décédée le 01 mai 1992 ✞

« Never give you up » est une chanson disco de la chanteuse afro-amĂ©ricaine Sharon Redd extraite de l’album « Redd Hott » sorti en 1982. Le titre a culminĂ© Ă  la 20ème place au Royaume-Uni ce qui restera l’un des classiques Disco des annĂ©es 80.

Sharon Redd est nĂ©e Ă  Norfolk en Virginie. Ses parents sont Gene Redd et Katherine Redd. Gene Redd est producteur et directeur musical chez King Records, et son beau-père joue avec l’orchestre de Benny Goodman. Son frère Gene Redd Jr. est un auteur-compositeur et producteur de Kool & the Gang et du groupe BMP. Sa demi-sĹ“ur Pennye Ford est Ă©galement chanteuse avec deux albums Ă  son nom, connue aussi pour son travail en tant que chanteuse principale de Snap!, Soul II Soul et The SOS Band.

Redd commence sa carrière d’enregistrement avec quatre singles en 1968 pour le label United Artists, trois Ă©crits et tous les quatre produits par l’auteur-compositeur et producteur de disques Bobby Susser. Susser choisit la chanson de Hank Williams Half As Much pour ĂŞtre le premier single de Redd. La voix de Redd, sur la heavy-bass de Susser, est très rapidement remarquĂ©e par les stations de radio R&B.

Parce qu’elle est engagĂ©e dans une production australienne de la comĂ©die musicale rock Hair, Redd fait une percĂ©e majeure en tant qu’actrice en herbe. Elle rejoint alors une troupe de jeunes africains-amĂ©ricains importĂ©s pour la production de Sydney, un groupe qui comprenait notamment Marcia Hines. Redd y apparaĂ®t dans la première production du 6 juin 1969, et cela jusqu’en 1971.

Alors qu’elle devient cĂ©lèbre en Australie, Redd est interviewĂ©e par Barry Sloane dans un Ă©pisode de 1971 de GTK. La popularitĂ© de ses publicitĂ©s pour Amoco lui offre la possibilitĂ© de faire ses propres Ă©missions tĂ©lĂ©visĂ©es. En avril 1971, le DĂ©partement de l’immigration demande Ă  la co-vedette de Redd dans Hair, Teddy Williams, de quitter l’Australie pour des raisons qui, selon eux, sont motivĂ©es par des critères raciaux. Outre Hair, Redd apparaĂ®t Ă©galement dans Ti-Jean and His Brothers et, en 1974, elle se rend Ă  Londres pour jouer dans une production amĂ©ricaine de The Wedding of Iphigenia. En 1977, Redd joue le rĂ´le de Sherrye dans la sitcom de tĂ©lĂ©vision amĂ©ricaine Rhoda. 1978 voit aussi Redd figurer comme invitĂ©e dans la comĂ©die musicale Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band.

Au milieu des annĂ©es 1970, Bette Midler cherche Ă  remplacer Merle Miller et Gail Kantor, tous deux partis après la tournĂ©e de Midler en 1973 pour poursuivre leurs propre carrière. Midler auditionne plus de 70 artistes, mais c’est Redd qui dĂ©croche le poste, devenant l’une des Harlettes de Bette. En plus de jouer une Harlette, Redd est Ă©galement choriste pour Carol Douglas (Burnin et Night Fever) et Norman Connors (You Are My Starship). Ayant mis fin Ă  leur association avec Midler, Redd, Charlotte Crossley et Ula Hedwig sortent un LP fin 1977, Formerly of the Harlettes. En 1978, RCA Victor sort Love Insurance sur un disque de 12′ avec Sharon Redd en couverture. Sa voix est crĂ©ditĂ©e sur cette version.

En 1979, Redd enregistre le hit disco Love Insurance, publiĂ© par Panorama Records avec son nom en couverture, sa propre voix Ă©tant non crĂ©ditĂ©e. Mais elle signe bientĂ´t un contrat d’enregistrement avec Prelude Records, et Redd devient l’artiste la plus titrĂ©e du label. Son premier album Ă©ponyme des annĂ©es 1980, Sharon Redd, est suivi de près par deux autres : Redd Hott (1982) et Love How You Feel (1983). Redd place plusieurs chansons sur le Hot Dance Club Play Chart, y compris Beat the Street, In the Name of Love et Love How You Feel.

Après ces sorties de disques, Sharon Redd retrouve une carrière prospère de choriste, notamment avec le groupe SoirĂ©e, qui comprend Ă©galement parmi ses membres Luther Vandross et Jocelyn Brown. Suite Ă  la nomination au top 20 britannique d’un Can You Handle It rĂ©enregistrĂ© par DNA, elle enregistre un single intitulĂ© The Way to Love, avec Les Adams. La chanson, son dernier enregistrement solo, reste inĂ©dite.

Au milieu de la prĂ©paration d’un comeback au dĂ©but des annĂ©es 1990, Redd meurt d’une pneumonie le 1er mai 1992. Le magazine Dance Music Report rapporte que sa mort serait liĂ©e au SIDA. Son système immunitaire, affaibli par le virus, se rĂ©vèle inefficace après que la chanteuse ait marchĂ© sur un verre brisĂ© sur la scène.

En 1993, Pennye Ford, qui a supprimĂ© le «e» de son nom, sort l’album Penny Ford, qui comporte un duo avec sa demi-sĹ“ur Sharon Redd intitulĂ© Under Pressure.

Source : Wikipédia

 

Open in Spotify

(I’ll never give you up
No I’ll never stop
Keep coming, just keep coming for more)

(I’ll never give you up
No I’ll never stop
Keep coming, just keep coming for more)

Your heart has touched me, it was so funny
When I laid eyes on you
Your touch just thrills me and your lovin’ kills me
I don’t know what to do

I just want a love
That feeling, that feeling that keeps me cool
Just put your trust in me and I’ll keep my trust in you
So come on, baby, let’s do what we wanna do

(I’ll never give you up
No I’ll never stop
Keep coming, just keep coming for more) Back to me for more

(I’ll never give you up
No I’ll never stop) Oooh, boy, don’t stop
(Keep coming, just keep coming for more)

(Keep it coming, keep, keep, keep it hot) There must be something special
(Keep it coming, keep, keep, keep it hot) About our lovin’, boy (Never stop)
(Keep it coming, keep, keep, keep it hot) It excites me and it ignites me
Ohohohoho, I’ll never give you up!

(I’ll never give you up
No I’ll never stop) Don’t stop
(Keep coming, just keep coming for more) Back to me for more

(I’ll never give you up
No I’ll never stop) Don’t stop
(Keep coming, just keep coming for more)

Give it to me, I got to have you
Give it up, give it up
Baby, you told me I gotta have you
Never give you up

(Keep it coming, keep, keep, keep it hot) There must be something special
(Keep it coming, keep, keep, keep it hot) About our lovin’, boy (Never stop)
(Keep it coming, keep, keep, keep it hot) It excites me and it ignites me
Ohohohoho, I’ll never give you up

Ooooh

(I’ll never give you up
No I’ll never stop) Don’t stop
(Keep coming, just keep coming for more) Back to me for more

(I’ll never give you up
No I’ll never stop) Oooh, boy, don’t stop
(Keep coming, just keep coming for more)

I wanna hold you, I wanna touch you
I wanna love you, I want to be with you (Never gonna give you up)
Give it to me, give it to me, boy
Never give you up (Never gonna give you up)

Let me touch you deep down in that heart inside of you
Let me in, let me in (Never gonna give you up)

You gotta give it to me

Also reachable at Lyricsvault.eu

You gotta let me have you
I’ll never give you up

Never give you up

(Never gonna give you up
Never gonna give you up)

(Never gonna give you up
Never gonna give you up)

(Never gonna give you up
Never gonna give you up)

(Never gonna give you up
Never gonna give you up)

(Never gonna give you up
Never gonna give you up)

(Never gonna give you up
Never gonna give you up)

(Never gonna give you up
Never gonna give you up)

Let me touch you deep down in that heart inside of you
Let me in, let me in (Never gonna give you up)
You gotta give it to me, you gotta let me have you
Let me get you, boy (Never gonna give you up)

You gotta give it to me, you gotta let me have you
I’ll never give you up (Never gonna give you up)
Never, no (Never gonna give you up)

songlyrics.com

COMMENTAIRES

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Clip suivant

Hits Des Clips 1982 - The Maisonettes : Heartache Avenue

dim Août 15 , 2010
 The Maisonettes – Heartache Avenue âśž Lol Mason dĂ©cĂ©dĂ© le 31 juillet 2019 âśž   The Maisonettes est un groupe pop anglais de Birmingham  formĂ© par Laurence « Lol » Mason (dĂ©cĂ©dĂ© le 31 juillet 2019 Ă  69 ans) et de Mark Tibenham. Connu principalement pour son titre « Heartache Avenue » qui […]

MUR DE CLIPS

Voir le clip « Hits Des Clips 1986 – Run DMC & Aerosmith : Walk This Way »Voir le clip « Hits Des Clips 1997 – Alexia : Uh la la la »Voir le clip « Hits Des Clips 1988 – Michael Jackson : Man in the mirror »Voir le clip « Hits Des Clips 1991 – Les Inconnus : Auteuil Neuilly Passy (Rap B.C.B.G.) »Voir le clip « Hits Des Clips 2020 – Green Day : Meet Me On The Roof »Voir le clip « Hits Des Clips 2019 – Charlie Puth : Mother »Voir le clip « Hits Des Clips 1990 – Tears For Fears : Woman In Chains »Voir le clip « Hits Des Clips 2020 – Metronomy : The Light »Voir le clip « Hits Des Clips 2003 – Dannii Minogue : « Don’t Wanna Lose This Feeling » »Voir le clip « Hits Des Clips 1990 – Yvette Horner : Play Yvette »Voir le clip « Hits Des Clips 1988 – Johnny Hallyday – L’envie (Live à Bercy 1987) »Voir le clip « Hits Des Clips 2020 – Yannick Noah : Baraka »Voir le clip « Hits Des Clips 2013 – BB Brunes : « Aficionado » »Voir le clip « Hits Des Clips 2007 – Les Rita Mitsouko : « Ding Ding Dong (Ringing At Your Bell) » »Voir le clip « Hits Des Clips 2001 – Geri Halliwell : « It’s Raining Men » »Voir le clip « Hits Des Clips 2008 – Psy 4 De La Rime : « Jeunesse France » »Voir le clip « Hits Des Clips 2015 – Louane : Maman »Voir le clip « Hits Des Clips 2013 – Tristesse Contemporaine : « Fire » »Voir le clip « Hits Des Clips 1990 – MC Hammer : Have You Seen Her »Voir le clip « Hits Des Clips 2017 – Petit Biscuit Feat. Panama : Waterfall »Voir le clip « Hits Des Clips 1995 – Michael Jackson & Janet Jackson : « Scream » »Voir le clip « Hits Des Clips 2002 – Las Ketchup : Asereje (Version Noël) »Voir le clip « Hits Des Clips 1994 – Wet Wet Wet : Love Is All Around »Voir le clip « Hits Des Clips 2015 – The Weeknd : Can’t Feel My Face »Voir le clip « Hits Des Clips 1990 – Lagaf’ : Bo le lavabo »Voir le clip « Hits Des Clips 2017 – Julien Doré : Porto-Vecchio »Voir le clip « Hits Des Clips 1996 – Doc Gyneco : « Viens voir le docteur » »Voir le clip « Hits Des Clips 1993 – Shamen : Phorever people »Voir le clip « Hits Des Clips 1990 – Sandra : Hiroshima »Voir le clip « Hits Des Clips 2001 – Bustafunk : « Run Baby Run » »Voir le clip « Hits Des Clips 1989 – Robin Beck : First Time »Voir le clip « Hits Des Clips 2003 – Las Ketchup : « Kusha las payas » »Voir le clip « Hits Des Clips 1986 – Jean Jacques Goldman : Pas toi »Voir le clip « Hits Des Clips 2004 – Emma Daumas : « Tu seras » »Voir le clip « Hits Des Clips 2015 – Vianney : Pas la »Voir le clip « Hits Des Clips 1997 – Ce Ce Peniston : « Finally ’97 » »Voir le clip « Hits Des Clips 1997 – Skunk Anansie : « Brazen (weep) «  »Voir le clip « Hits Des Clips 1996 – Peter Andre : Mysterious Girl »Voir le clip « Hits Des Clips 2007 – Rihanna Feat Jay-Z : « Umbrella » »Voir le clip « Hits Des Clips 2010 – Rihanna : « Only Girl (In The World) » »Voir le clip « Hits Des Clips 1986 – Alphaville : Dance With Me »Voir le clip « Hits Des Clips 1984 – Evelyn Thomas : High Energy »Voir le clip « Hits Des Clips 2002 – Sum 41 : « In Too Deep » »Voir le clip « Hits Des Clips 1985 – A-HA : Take on me »Voir le clip « Hits Des Clips 2014 – Cris Cab : Liar Liar »Voir le clip « Hits Des Clips 1998 – Will Smith : « Just The Two Of Us » »Voir le clip « Hits Des Clips 1997 – Mylene Farmer & Khaled : « La poupée qui fait non » »Voir le clip « Hits Des Clips 2019 – Lost Frequencies : Paninaro »Voir le clip « Hits Des Clips 2010 – Swedish House Mafia : « One » »Voir le clip « Hits Des Clips 1986 – The Cure : In Between Days »