Hits Des Clips 1975 – Queen : Bohemian Rapsody

Queen – Bohemian Rapsody

Sortie en 1975 dans l’album A Night at the Opera, la chanson écrite par Freddie Mercury est un ovni. Une épopée musicale de six minutes, mêlant passages a cappella, ballade, opéra et hard rock. Le tout à grands cris de « Mamma mia ! », « Scaramouche ! » et « Galileo ! ». Un hymne virtuose, qui figure régulièrement en tête des classements des meilleures chansons de tous les temps.

« Pendant très longtemps, le groupe n’avait pas de titre pour la chanson. Durant l’enregistrement, les démos avaient pour titre de travail « Fred’s thing », le « truc de Fred ». Quant à la signification du titre finalement choisi, la rhapsodie, est une « pièce instrumentale de caractère libre, proche de l’improvisation » (dictionnaire Larousse).

La complexité de l’enregistrement a aussi contribué à forger la légende : « Il s’est déroulé dans six studios différents et il a fallu 180 pistes pour enregistrer le morceau. A force de repasser dessus, les bandes finissaient par se désagréger ! Il faut se souvenir qu’à l’époque, il n’y avait pas d’ordinateur, c’était un défi technique, une vraie course contre la montre. »

Le label de Queen, EMI, était persuadé que le morceau ne marcherait pas, relate le guitariste du groupe Brian May. Et pour cause, Bohemian Rhapsody dure cinq minutes et 55 secondes, près du double du format radio. Mais Queen refuse de raccourcir la chanson et, dans le dos de la maison de disques, confie une copie à Kenny Everett, un animateur radio. Celui-ci ne résiste pas à la tentation et la diffuse 14 fois en un week-end. La semaine suivante, c’est la ruée chez les disquaires.

Freddie Mercury a toujours refusé d’expliquer le sens des paroles, laissant fleurir toutes sortes d’hypothèses. S’agit-il tout simplement de la confession d’un meurtrier ? D’un pacte scellé avec le diable ? Est-ce inspiré du traumatisme lié au départ forcé de Freddie Mercury de Zanzibar (aujourd’hui en Tanzanie), lorsqu’il était jeune ?

La biographe de Freddie Mercury, Lesley-Ann Jones, y voit le coming out de son homosexualité. Selon elle, les premières phrases de « Bohemian Rhapsody » seraient une confession dans laquelle le chanteur tue l’ancien Freddie (l’hétérosexuel) et choisit une autre vie.

Extrait du site 20minutes.fr

Le morceau a été un gigantesque succès en Angleterre, où il est encore aujourd’hui le troisième single le plus vendu de tous les temps (plus de 2,5 millions d’exemplaires), tout comme en Europe. L’Amérique a aussi réservé un beau succès au titre, mais ce n’est qu’en 1992 qu’elle y devient vraiment un phénomène, grâce au succès de la comédie « Wayne’s World » sorti en 1992 avec Mike Myers et de la parodie « Alarme fatale » sorti en 1993 avec Emilio Estevez et Samuel L. Jackson.

Maintes fois reprise et parodiée, elle a été désignée chanson du XXe siècle la plus écoutée sur les plateformes de streaming. Et le biopic consacré à Freddie Mercury en 2018 n’a fait que confirmer la place particulière de « Bohemian Rhapsody » dans le cœur des fans de Queen.

A propos du film sorti en 2018

Bohemian Rhapsody retrace le destin extraordinaire du groupe Queen et de leur chanteur emblématique Freddie Mercury, qui a défié les stéréotypes, brisé les conventions et révolutionné la musique. Du succès fulgurant de Freddie Mercury à ses excès, risquant la quasi-implosion du groupe, jusqu’à son retour triomphal sur scène lors du concert Live Aid, alors qu’il était frappé par la maladie, découvrez la vie exceptionnelle d’un homme qui continue d’inspirer les outsiders, les rêveurs et tous ceux qui aiment la musique.

Source : AlloCiné

Révélation de l’année 2018 pour sa prestation dans le rôle de Freddie Mercury, Rami Malek a obtenu en 2019 l’Oscar du meilleur acteur dont 1 Golden Globe.

Le film en lui-même a eu 4 prix et 1 nomination aux Oscar et 2 récompenses aux Golden Globe.

Des rumeurs d’un « Bohemian Rhapsody 2  – les dernières années de la vie de Freddie Mercury ».

Le producteur Graham King a démenti tout projet de suite.

Bande-annonce VF Bohemian Rhapsody

Site officiel de Queen

Open in Spotify

Is this the real life ?
Is this just fantasy ?
Caught in a landslide
No escape from reality
Open your eyes

Look up to the skies and see
I’m just a poor boy, I need no sympathy
Because I’m easy come, easy go
A little high, little low
Anyway the wind blows, doesn’t really matter to me, to me

Mama, just killed a man
Put a gun against his head
Pulled my trigger, now he’s dead
Mama, life had just begun
But now I’ve gone and thrown it all away
Mama, ooo
Didn’t mean to make you cry
If I’m not back again this time tomorrow
Carry on, carry on, as if nothing really matters

Too late, my time has come

Sends shivers down my spine
Body’s aching all the time
Goodbye everybody – I’ve got to go
Gotta leave you all behind and face the truth
Mama, ooo – (anyway the wind blows)
I don’t want to die
I sometimes wish I’d never been born at all

I see a little silhouette of a man
Scaramouch, scaramouch will you do the fandango
Thunderbolt and lightning – very very frightening me
Gallileo, Gallileo,
Gallileo, Gallileo,
Gallileo Figaro – magnifico

But I’m just a poor boy and nobody loves me
He’s just a poor boy from a poor family

Spare him his life from this monstrosity
Easy come easy go – will you let me go
Bismillah! No – we will not let you go – let him go
Bismillah! We will not let you go – let him go
Bismillah! We will not let you go – let me go
Will not let you go – let me go (never)
Never let you go – let me go
Never let me go – ooo
No, no, no, no, no, no, no –
Oh mama mia, mama mia, mama mia let me go
Beelzebub has a devil put aside for me
For me
For me

So you think you can stone me and spit in my eye
So you think you can love me and leave me to die
Oh baby – can’t do this to me baby

Just gotta get out – just gotta get right outta here

Ooh yeah, ooh yeah
Nothing really matters
Anyone can see
Nothing really matters – nothing really matters to me

Anyway the wind blows…

paroles2chansons.lemonde.fr

Si vous avez des anecdotes, des photos inédites à nous faire partager contactez-nous ici.

 

 

 

Commentaires :

  • <cite class="fn">maribess</cite>

    sublimissime Freddy – merci Eric pour ce beau cadeau – bisous doux

  • <cite class="fn">Sergio</cite>

    Véritable mastodonte du rock. Morceau culte des rois du rock. C’est le premier véritable clip de l’histoire associé à un morceau qui a été élu en 2000 « meilleure chanson du XXe siècle » par
    l’industrie du disque. GOD SAVE THE QUEEN!

VOS AVIS SUR LE CLIP ET L'ARTISTE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.