Hits Des Clips 2010 – Israel Kamakawiwo’ole : Over The Rainbow

Israel Kamakawiwo’ole – Over The Rainbow

✞ décédé le 26 juin 1997 ✞

 

Israel Kamakawiwo’ole fut sans conteste le musicien et chanteur hawaiien le plus connu des années 1990 notamment grâce à son medley, « Over the rainbow / What a wonderful world » issu de l’album « Facing future » et figurant au générique de fin de nombreux films et séries télévisées.

Israel Kamakawiwo’ole naît le 20 mai 1959 dans l’archipel d’Hawaï, plus précisément sur l’île d’O`ahu. Baignant très tôt dans la musique et la culture hawaïenne de sa petite communauté de Kaimuki, banlieue de Waikīkī, il passera son enfance dans l’établissement de ses parents.

Durant cette douce période, il sera bercé par les rythmes joués par Palani Vaughn, Peter Moon et autres Don Ho. Ces derniers étaient les artistes les plus connus du moment et dont il s’est largement inspiré avec son frère aîné Skippy.

Dans les années 70, la petite famille déménage à Makaha. Le déclic de poursuivre une carrière dans la musique se fera chez Israel Kamakawiwo’ole au moment où il rencontre Louis « Moon » Kauakahi et Sam Gray.

Avec son frère Skippy, ils formeront le groupe Makaha Sons of Ni`ihau, accompagné également de Jerome Koko. A partir de 1976 et jusque dans les années 80, Makaha devient célèbre et très prolifique en produisant une dizaine d’albums, avec des tournées à Hawaï ainsi qu’aux États-Unis.

En 1982, son frère Skippy décède brutalement. La même année, il épouse Marlène, une amie et amour d’enfance, le couple donnant naissance à une petite Ceslieanne « Wehi ».

En 1990, Israel Kamakawiwo’ole vole de ses propres ailes et sort son tout premier album solo, « Ka`ano`i ». Un premier coup de maître qui lui permettra d’obtenir le prix du meilleur album contemporain de l’année ainsi que le prix du meilleur chanteur de l’année, décernés par la HARA , l’Académie hawaïenne de musique.

Trois ans plus tard, ce sera la consécration avec « Facing future », album qui sera considéré par beaucoup comme étant son meilleur opus. « Facing future » inclut la chanson qui le rendra célèbre, le medley « Somewhere over the rainbow/What a wonderful world », mais également d’autres titres tels que « Kaulana kawaihae », « Hawai`i 78 », « Maui hawaiian sup’pa man » ou encore « White sandy beach of Hawai`i ».

La chanson est un medley inspiré des chansons « Somewhere over the rainbow » interprétée dans la version originale par Judy Garland dans « Le magicien d’Oz » ainsi que de « What a wondeful world » de Louis Armstrong, jouées sur un ukulélé.

Un an après la sortie de l’album, l’HARA consacre Israel Kamakawiwo’ole chanteur de l’année 1994. « Facing future » a été classé 25ème au classement pop du Billboard magazine, dont les classements font référence en la matière. En 1995, Israel Kamakawiwo`ole amorce un virage politique avec l’album « E ala E » qui comprend des morceaux assez engagés.

Un an plus tard, il sortira l’un de ses derniers albums avec « In dis life » incluant des titres tels que « In this life » et « Starting all over again ».

En 2001, « Alone in IZ world » arrivera dans les bacs et sera propulsé à la 1ère place du classement Billboard des musiques du monde, 13e au classement des albums indépendants, 15e au classement des meilleures ventes d’albums sur Internet et enfin 135e au Top 200.

En France il finira également à la première place du Top 50 fin 2010, soit treize ans après le décès du chanteur, qui a eu lieu en 1997.

Tout au long de sa brève carrière, Israel Kamakawiwo’ole n’aura eu de cesse, à l’image de son album « E ala E », de défendre l’indépendance d’Hawaï et les droits du peuple hawaïen, dans ses chansons. En 1997, l’HARA le récompensera en tant que Meilleur artiste, Meilleur album , Meilleur chanteur et Meilleur album contemporain de l’année.

Hospitalisé à de nombreuses reprises il finira par décéder le 26 juin 1997, à 38 ans et ce, suite à des complications respiratoires. Dans les dernières années de sa vie, Israel Kamakawiwo’ole est obèse et dépassera les 340 kg.

A son décès, le gouvernement a décrété des funérailles nationales avec mise en berne des drapeaux et exposition de son corps au Capitole d’Honolulu, où des milliers de personnes viendront lui rendre un dernier hommage.

Le gentil géant, « The gentle giant » comme se complaisaient à le surnommer ses fans, leur laissera l’image d’une personne toujours joyeuse et positive, celle d’un patriote aimant par dessus tout son île et ses habitants.

Source : NRJ.fr

Open in Spotify

Ooh, ooh, ooh
Ooh, ooh
Somewhere over the rainbow
Way up high
And the dreams that you dream of
Once in a lullaby
Somewhere over the rainbow
Bluebirds fly
And the dreams that you dream of
Dreams really do come true
Someday, I wish upon a star
Wake up where the clouds are far behind me
Where trouble melts like lemon drops
High above the chimney top
That’s where you’ll find me
Somewhere over the rainbow
Bluebirds fly
And the dreams that you dare to
Oh why, oh why can’t I?
Well, I see trees of green and red roses too
I’ll watch them bloom for me and you
And I think to myself
What a wonderful world
Well, I see skies of blue and I see clouds of white
And the brightness of day
I like the dark
And I think to myself what a wonderful world
The colors of the rainbow so pretty in the sky
And also on the faces of people passing by
I see friends shaking hands saying
How do you do?
They’re really saying I, I love you
I hear babies cry and I watch them grow
They’ll learn much more then we’ll know
And I think to myself what a wonderful world
World
Someday I wish upon a star
Wake up where the clouds are far behind me
Where trouble melts like lemon drops
High above the chimney top
That’s where you’ll find me
Oh, somewhere over the rainbow
Way up high
And the dreams that you dare to
Why oh, why can’t I?
Ooh, ooh
Ooh, ooh
Source : LyricFind

 Si le clip n’est plus disponible, merci de nous le signaler par mail ici

COMMENTAIRES

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Clip suivant

Hits Des Clips 2010 - Jean-Roch : "My Love Is Over"

jeu Oct 2 , 2014
  Jean-Roch – My Love Is Over

MUR DE CLIPS

Voir le clip « Hits Des Clips 1985 – Limahl : Never Ending Story »Voir le clip « Hits Des Clips 1988 – Eric Serra : My Lady Blue »Voir le clip « Hits Des Clips 2020 – Green Day : Meet Me On The Roof »Voir le clip « Hits Des Clips 2013 – Rudimental Feat. Foxes : « Right Here » »Voir le clip « Hits Des Clips 2009 – Ciara Feat Justin Timberlake : « Love Sex Magic » »Voir le clip « Hits Des Clips 1990 – Babyface : It’s No Crime »Voir le clip « Hits Des Clips 2005 – Amadou & Mariam : Je pense à toi »Voir le clip « Hits Des Clips 2009 – N.A.S.A. Feat. Kanye West, Santogold & Lykke Li : « Gifted » »Voir le clip « Hits Des Clips 1991 – Lagaf’ : La Zoubida »Voir le clip « Hits Des Clips 2017 – Eddy de Pretto : Kid »Voir le clip « Hits Des Clips 2015 – Rita Ora : Poison »Voir le clip « Hits Des Clips 1985 – Foreigner : I Want To Know What Love Is »Voir le clip « Hits Des Clips 1995 – Cappella : « Tell Me The Way » »Voir le clip « Hits Des Clips 1999 – Assia & Doc Gyneco : Mauvais garçon »Voir le clip « Hits Des Clips 1997 – B.B.E. : « Flash » »Voir le clip « Hits Des Clips 2009 – The Pussycat Dolls : « I Hate This Part » »Voir le clip « Hits Des Clips 2018 – Céline Dion : Ashes (from the Deadpool 2 Motion Picture Soundtrack) »Voir le clip « Hits Des Clips 1965 – The Animals : It’s my life »Voir le clip « Hits Des Clips 1989 – Sam Brown : Stop ! »Voir le clip « Hits Des Clips 2011 – David Guetta Feat Rihanna : « Who’s That Chick » »Voir le clip « Hits Des Clips 2019 – Carla : Bim Bam toi »Voir le clip « Hits Des Clips 2012 – Otto Knows : « Million Voices » »Voir le clip « Hits Des Clips 1990 – A-HA : Crying In The Rain »Voir le clip « Hits Des Clips 1994 – Ice MC : « Think About The Way » »Voir le clip « Hits Des Clips 1986 – Johnny Hallyday : Je t’attends »Voir le clip « Hits Des Clips 2020 – Mabel : Boyfriend »Voir le clip « Hits Des Clips 1984 – Ray Parker Jr. : Ghostbusters »Voir le clip « Hits Des Clips 2020 – Adam Lambert : Velvet »Voir le clip « Hits Des Clips 2017 – Bigflo & Oli : Dommage »Voir le clip « Hits Des Clips 2018 – Eddy de Pretto : Fête de trop »Voir le clip « Hits Des Clips 2006 – Supafly vs Fishbowl : « Let’s Get Down » »Voir le clip « Hits Des Clips 2004 – Lorie : « La Positive Attitude » »Voir le clip « Hits Des Clips 1992 – Benny B : 10, 9, 8, 7… »Voir le clip « Hits Des Clips 1990 – INXS : Suicide Blonde »Voir le clip « Hits Des Clips 2005 – Global Deejays : « What A Feeling (Flashdance) » »Voir le clip « Hits Des Clips 1989 – Vanessa Paradis : Coupe Coupe »Voir le clip « Hits Des Clips 1985 – Les Rita Mitsouko : Marcia Baila »Voir le clip « Hits Des Clips 2019 – Clean Bandit : A Christmas Wish »Voir le clip « Hits Des Clips 2015 – The King’s Son Feat. Blacko : I’m Not Rich »Voir le clip « Hits Des Clips 1986 – Whitney Houston : Saving All My Love For You »Voir le clip « Hits Des Clips 2015 – Jain : Come »Voir le clip « Hits Des Clips 1992 – Julien Clerc : Utile »Voir le clip « Hits Des Clips 1992 – Zazie : Sucré salé »Voir le clip « Hits Des Clips 1978 – Bee Gees : Stayin’ Alive »Voir le clip « Hits Des Clips 2014 – Calvin Harris Feat. Ellie Goulding : Outside »Voir le clip « Hits Des Clips 1991 – Joey B Ellis & Tynetta Hare : Go For It »Voir le clip « Hits Des Clips 2012 – Rudimental Feat. John Newman & Alex Clare : « Not Giving In » »Voir le clip « Hits Des Clips 1989 – Ottawan : Megamix »Voir le clip « Hits Des Clips 1989 – Neneh Cherry : Buffalo Stance »Voir le clip « Hits Des Clips 2017 – Gaël Faye – Tôt le matin »