Hits Des Clips 1977 – Eagles : Hotel California

Eagles – Hotel California

✞ Glenn Frey est décédé le 18 janvier 2016 ✞

Sorti en 1976, Hotel California s’est alors directement placĂ© en tĂŞte des charts amĂ©ricain. Un succès dans la durĂ©e puisqu’il s’est Ă©coulĂ© depuis ce jour Ă  plus de 32 millions de copies. Un exploit pour cette mĂ©lodie inspirĂ©e de We used to know de Jethro Tull qui rĂ©sonne toujours dans nos mĂ©moires comme un long poème d’amour. Seulement voilĂ , derrière la description de ce fameux hĂ´tel se cache en rĂ©alitĂ© des secrets beaucoup moins idyllique qu’ils n’y paraissent… 

Si le groupe a choisi le luxueux Beverly Hills Hotel pour illustrer la pochette de son album, ce n’est en rĂ©alitĂ© pas du tout de cet Ă©tablissement que Glenn Frey (dĂ©cĂ©dĂ© en 2016 Ă  l’âge de 67 ans) et Don Henley dĂ©peignaient la description. Bien au contraire. En effet, les deux artistes racontent l’histoire de la fuite d’un individu, enfermĂ© entre les quatre murs d’un hĂ´tel, qui s’avère en rĂ©alitĂ© ĂŞtre un centre de dĂ©sintoxication. Le texte nous parle de l’impossibilitĂ© pour les jeunes musiciens de quitter le monde de la musique californienne. Prisonniers de ces cages dorĂ©es, les artistes tombent alors systĂ©matiquement dans la drogue ou l’alcool. Une fin bien moins reluisante que celle que l’on imaginait en Ă©coutant cette chanson mythique. 

Porteurs d’un esprit libertaire synonyme de ces annĂ©es, les membres de Eagles signent un titre qui a su se tracer son chemin vers la postĂ©ritĂ©. RĂ©cemment Ă©lu plus gros vendeur de tous les temps (38 millions de copies) avec leur album Eagles. Their Greatest Hits, le groupe a mĂŞme dĂ©trĂ´nĂ© le fameux Thriller de Michael Jackson. Des hommages qui ne s’arrĂŞtent plus puisque le magazine Rolling Stones a mĂŞme placĂ© le morceau Hotel California à la 49ème place des 500 plus grandes chansons de tous les temps. Le rĂŞve amĂ©ricain. 

article du site virginradio.fr

Glenn Frey, Randy Meisner, Don Henley, et Bernie Leadon, sont depuis 1970 engagĂ©s par le producteur John Boylan pour accompagner la chanteuse Linda Ronstadt. Après le 3ème album de Linda Ronstadt et quelques concerts, notamment Ă©tĂ© 71, ces quatre musiciens dĂ©cident, Ă  l’initiative de Boylan, de former un groupe. C’est Bernie Leadon qui trouve le nom de Eagles, et fort de leur nouveau nom le groupe part au bout de quelques semaines en tournĂ©e.

Après avoir assurĂ© les premières parties de Jethro Tull, puis de Procol Harum, John Boylan leur obtient un contrat sur « Asylum » le nouveau label de David Geffen (manager de Crosby, Stills, Nash & Young et de Joni Mitchell). Les Eagles partent Ă  Londres, en fĂ©vrier 1972, pour enregistrer, aux studios Olympic, leur premier album, Eagles, La production est confiĂ©e Ă  Glyn Johns, producteur, entre autres, de Led Zeppelin, des Rolling Stones et des Who. Petit succès pour ce premier opus d’oĂą sont extraits les 45t Take It Easy et Witchy Woman. Les Eagles repartent Ă  Londres pour y enregistrer, toujours sous la houlette de Glyn Johns, leur deuxième album, Desperado qui sort en avril 73. De ce disque Country Rock Californien, on retiendra tout particulièrement les chansons Desperado, et Tequila Sunrise.

Quand en hiver 1973 les Eagles se retrouvent Ă  Londres avec Glyn Johns pour enregistre leur troisième album, tout semble aller pour le mieux. Pourtant après l’enregistrement de deux morceaux (You Never Cry Like A Lover et The Best Of My Love), les sĂ©ances sont subitement arrĂŞtĂ©es. Le groupe retourne Ă  Los Angeles oĂą un cinquième musicien, recommandĂ© par David Blue, est engagĂ©, le guitariste, chanteur, compositeur, Don Felder. Glyn Johns est remerciĂ© et remplacĂ© par un nouveau producteur, Bill Szymczyk.

Le troisième album, On the border, sort en mars 1974, et est rĂ©solument plus rock. Pourtant il connaĂ®t un succès immĂ©diat, devenant mĂŞme disque de platine. Le 45t The Best Of My Love, est le premier numĂ©ro 1 des Eagles. Après une longue tournĂ©e aux États Unis et quelques dates en Europe, Eagles retourne en studio dĂ©but 1975. Le quatrième album One Of These Nights sort le 10 juin 75, deux semaine plus tard il est disque d’or puis de platine au mois d’aoĂ»t. L’album reste numĂ©ro un pendant cinq semaines et le single One Of This Nights atteint aussi le sommet des Charts, Lyin’Eyes la deuxième place alors que Take It To The Limit s’affichera Ă  la quatrième place en mars 76.

Les Eagles sont alors au sommet de leur gloire. Pourtant Bernie Leadon dĂ©sabusĂ© et déçu par l’orientation musicale du groupe dĂ©cide de partir en dĂ©cembre 1975. Il est remplacĂ© par Joe Walsh. En fĂ©vrier 1976 les prĂ©-commandes de la compilation Their Greatest Hits dĂ©passent le million. Le disque publiĂ©e en fĂ©vrier 76 se vend Ă  7 millions d’exemplaires en 2 ans. Cette annĂ©e lĂ  les Eagles entre de nouveau en studio, cette fois ci Ă  Miami en Floride, et neuf mois plus tard sort l’album Hotel California.

ConsidĂ©rĂ© comme Ă©tant le meilleur album du groupe, le disque se vend Ă  9 millions d’exemplaires la première annĂ©e. Trois 45t vont s’installer dans les hits-parade, dont deux numĂ©ros un, New Kid In Town, et Hotel California. Après une tournĂ©e aux États Unis, au Canada, et en Europe (sauf la France) en AoĂ»t 77, on apprend le dĂ©part de Randy Meisner, remplacĂ© par Timothy B. Schmit.

Les Eagles commencent a travailler sur un nouvel album qu’il annoncent double, mais Ă  la fin de l’annĂ©e Ă  dĂ©faut d’album c’est le 45t Please Come Home For Christmas que les fans trouvent dans les bacs. Finalement c’est près de deux ans après Hotel California que sort le simple album The Long Run, qui reçoit une mauvaise critique et déçoit mĂŞme les inconditionnels.

Entre dĂ©sir de carrière solo, et tension entre membres du groupe, les Eagles se sĂ©parent après une tournĂ©e d’adieu qui se retrouve (Ă  part 5 morceaux qui datent de 1976) sur le double album Eagles Live. Une compilation CD The Very Best of the Eagles est sortie en 1994 et c’est aussi en 94 que le groupe c’est reformĂ© Ă  l’occasion d’un concerts de charitĂ© filmĂ© par MTV. le disque (avec quatre nouvelles chansons) Hell Freezes Over et un film ayant le mĂŞme titre sont publiĂ©s la mĂŞme annĂ©e.

Extrait article du site alerterouge.com

 

Open in Spotify

On a dark desert highway
Cool wind in my hair
Warm smell of colitas
Rising up through the air
Up ahead in the distance
I saw a shimmering light
My head grew heavy and my sight grew dim
I had to stop for the night
There she stood in the doorway
I heard the mission bell
And I was thinkin’ to myself
‘This could be heaven or this could be hell
Then she lit up a candle
And she showed me the way
There were voices down the corridor
I thought I heard them say
Welcome to the Hotel California
Such a lovely place (such a lovely place)
Such a lovely face
Plenty of room at the Hotel California
Any time of year (any time of year)
You can find it here
Her mind is Tiffany-twisted
She got the Mercedes Benz, uh
She got a lot of pretty, pretty boys
That she calls friends
How they dance in the courtyard
Sweet summer sweat
Some dance to remember
Some dance to forget
So I called up the Captain
« Please bring me my wine »
He said, « We haven’t had that spirit here since 1969 »
And still those voices are calling from far away
Wake you up in the middle of the night
Just to hear them say
Welcome to the Hotel California
Such a lovely place (such a lovely place)
Such a lovely face
They livin’ it up at the Hotel California
What a nice surprise (what a nice surprise)
Bring your alibis
Mirrors on the ceiling
The pink champagne on ice
And she said, « We are all just prisoners here of our own device »
And in the master’s chambers
They gathered for the feast
They stab it with their steely knives
But they just can’t kill the beast
Last thing I remember
I was running for the door
I had to find the passage back
To the place I was before
« Relax », said the night man
« We are programmed to receive
You can check out any time you like
But you can never leave »
Source : LyricFind

Site officiel

 

COMMENTAIRES

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Clip suivant

Hits Des Clips 1977 - France Gall : Musique

ven Juin 18 , 2010
 France Gall – Musique  ✞ dĂ©cĂ©dĂ©e le 7 janvier 2018 âśž Musique est une chanson Ă©crite et composĂ©e par Michel Berger, interprĂ©tĂ©e par France Gall, parue sur l’album Dancing Disco. C’est le premier single tirĂ© de cet album. Elle sera reprise en 2002 par les Ă©lèves de la Star Academy 2.   Isabelle […]

MUR DE CLIPS

Voir le clip « Hits Des Clips 1992 – Ten Sharp : You »Voir le clip « Hits Des Clips 1997 – Deni Hines : « It’s Alright » »Voir le clip « Hits Des Clips 2010 – Duck Sauce : « Barbra Streisand » »Voir le clip « Hits Des Clips 1980 – Pink Floyd : Another Brick In The Wall »Voir le clip « Hits Des Clips 1990 – Adeva : I Thank You »Voir le clip « Hits Des Clips 1977 – Cerrone : Take Me »Voir le clip « Hits Des Clips 1998 – Alliage : Je l’aime à mourir »Voir le clip « Hits Des Clips 1989 – Les Rita Mitsouko & Sparks : Singing In The Shower »Voir le clip « Hits Des Clips 2014 – Calvin Harris : Summer »Voir le clip « Hits Des Clips 1985 – Bill Baxter : Embrasse moi idiot ! »Voir le clip « Hits Des Clips 2017 – Alonzo : J’écris »Voir le clip « Hits Des Clips 2018 – Hoshi : Femme à la mer »Voir le clip « Hits Des Clips 1991 – Rozalla : Everybody’s Free (To Feel Good) »Voir le clip « Hits Des Clips 2009 – David Guetta Feat. Kelly Rowland : « When Love Takes Over » »Voir le clip « Hits Des Clips 2005 – Global Deejays : « The Sound Of San Francisco » »Voir le clip « Hits Des Clips 1993 – Whitney Houston : I Will Always Love You »Voir le clip « Hits Des Clips 1997 – Akhenaton : J’ai pas de face »Voir le clip « Hits Des Clips 2019 – OT : Bad Boys »Voir le clip « Hits Des Clips 2017 – LP : Tightrope »Voir le clip « Hits Des Clips 1989 – Glenn Medeiros : Never Get Enough Of You »Voir le clip « Hits Des Clips 1986 – Bon Jovi : Livin’ On A Prayer »Voir le clip « Hits Des Clips 1995 – Lol et le Groupe : « Scare Me » »Voir le clip « Hits Des Clips 1987 – Bernard Lavilliers : Noir Et Blanc »Voir le clip « Hits Des Clips 1991 – Enigma : Mea Culpa »Voir le clip « Hits Des Clips 2016 – Mike Dece : Donald Trump »Voir le clip « Hits Des Clips 2009 – U2 : « Magnificent » »Voir le clip « Hits Des Clips 1989 – Aznavour pour l’Arménie : Pour Toi Arménie »Voir le clip « Hits Des Clips 1986 – MC Miker « G » & DJ Sven : Holiday Rap »Voir le clip « Hits Des Clips 2018 – Johnny Hallyday : Pardonne-moi »Voir le clip « Hits Des Clips 1989 – Linda William’ : Traces »Voir le clip « Hits Des Clips 2002 – Nickelback : « How You Remind Me » »Voir le clip « Hits Des Clips 1993 – Michael Jackson : Will You Be There »Voir le clip « Hits Des Clips 1993 – Dr Alban : It’s My Life »Voir le clip « Hits Des Clips 2006 – Diam’s : « La Boulette (Génération Nan Nan) » »Voir le clip « Hits Des Clips 1995 – Roman Photo : « Sounds Of Summer » »Voir le clip « Hits Des Clips 2015 – Vianney : Pas la »Voir le clip « Hits Des Clips 2013 – Brice Conrad : « Songe » »Voir le clip « Hits Des Clips 1994 – Madonna : « Secret » »Voir le clip « Hits Des Clips 1987 – RUN DMC : Christmas In Hollis »Voir le clip « Hits Des Clips 2009 – Lady Gaga : « Eh Eh (Nothing Else I Can Say) » »Voir le clip « Hits Des Clips 1999 – Bic Runga : « Sway » »Voir le clip « Hits Des Clips 2014 – Ed Sheeran : Sing »Voir le clip « Hits Des Clips 1988 – Sandra : Secret Land »Voir le clip « Hits Des Clips 1993 – Haddaway : What Is Love »Voir le clip « Hits Des Clips 1996 – Zazie : « Zen » »Voir le clip « Hits Des Clips 2003 – Daft Punk : « Veridis Quo » »Voir le clip « Hits Des Clips 2016 – Amir : J’ai cherché »Voir le clip « Hits Des Clips 1994 – 2 Brothers On The 4th Floor : « Dreams » »Voir le clip « Hits Des Clips 1990 – Rozlyne Clarke : Eddy Steady Go »Voir le clip « Hits Des Clips 1995 – Indiens Sacred Spirits : « Yeha Noha » »