Hits Des Clips 1977 – Eagles : Hotel California

Eagles – Hotel California

✞ Glenn Frey est décédé le 18 janvier 2016 ✞

Sorti en 1976, Hotel California s’est alors directement placé en tête des charts américain. Un succès dans la durée puisqu’il s’est écoulé depuis ce jour à plus de 32 millions de copies. Un exploit pour cette mélodie inspirée de We used to know de Jethro Tull qui résonne toujours dans nos mémoires comme un long poème d’amour. Seulement voilà, derrière la description de ce fameux hôtel se cache en réalité des secrets beaucoup moins idyllique qu’ils n’y paraissent… 

Si le groupe a choisi le luxueux Beverly Hills Hotel pour illustrer la pochette de son album, ce n’est en réalité pas du tout de cet établissement que Glenn Frey (décédé en 2016 à l’âge de 67 ans) et Don Henley dépeignaient la description. Bien au contraire. En effet, les deux artistes racontent l’histoire de la fuite d’un individu, enfermé entre les quatre murs d’un hôtel, qui s’avère en réalité être un centre de désintoxication. Le texte nous parle de l’impossibilité pour les jeunes musiciens de quitter le monde de la musique californienne. Prisonniers de ces cages dorées, les artistes tombent alors systématiquement dans la drogue ou l’alcool. Une fin bien moins reluisante que celle que l’on imaginait en écoutant cette chanson mythique. 

Porteurs d’un esprit libertaire synonyme de ces années, les membres de Eagles signent un titre qui a su se tracer son chemin vers la postérité. Récemment élu plus gros vendeur de tous les temps (38 millions de copies) avec leur album Eagles. Their Greatest Hits, le groupe a même détrôné le fameux Thriller de Michael Jackson. Des hommages qui ne s’arrêtent plus puisque le magazine Rolling Stones a même placé le morceau Hotel California à la 49ème place des 500 plus grandes chansons de tous les temps. Le rêve américain. 

article du site virginradio.fr

Glenn Frey, Randy Meisner, Don Henley, et Bernie Leadon, sont depuis 1970 engagés par le producteur John Boylan pour accompagner la chanteuse Linda Ronstadt. Après le 3ème album de Linda Ronstadt et quelques concerts, notamment été 71, ces quatre musiciens décident, à l’initiative de Boylan, de former un groupe. C’est Bernie Leadon qui trouve le nom de Eagles, et fort de leur nouveau nom le groupe part au bout de quelques semaines en tournée.

Après avoir assuré les premières parties de Jethro Tull, puis de Procol Harum, John Boylan leur obtient un contrat sur « Asylum » le nouveau label de David Geffen (manager de Crosby, Stills, Nash & Young et de Joni Mitchell). Les Eagles partent à Londres, en février 1972, pour enregistrer, aux studios Olympic, leur premier album, Eagles, La production est confiée à Glyn Johns, producteur, entre autres, de Led Zeppelin, des Rolling Stones et des Who. Petit succès pour ce premier opus d’où sont extraits les 45t Take It Easy et Witchy Woman. Les Eagles repartent à Londres pour y enregistrer, toujours sous la houlette de Glyn Johns, leur deuxième album, Desperado qui sort en avril 73. De ce disque Country Rock Californien, on retiendra tout particulièrement les chansons Desperado, et Tequila Sunrise.

Quand en hiver 1973 les Eagles se retrouvent à Londres avec Glyn Johns pour enregistre leur troisième album, tout semble aller pour le mieux. Pourtant après l’enregistrement de deux morceaux (You Never Cry Like A Lover et The Best Of My Love), les séances sont subitement arrêtées. Le groupe retourne à Los Angeles où un cinquième musicien, recommandé par David Blue, est engagé, le guitariste, chanteur, compositeur, Don Felder. Glyn Johns est remercié et remplacé par un nouveau producteur, Bill Szymczyk.

Le troisième album, On the border, sort en mars 1974, et est résolument plus rock. Pourtant il connaît un succès immédiat, devenant même disque de platine. Le 45t The Best Of My Love, est le premier numéro 1 des Eagles. Après une longue tournée aux États Unis et quelques dates en Europe, Eagles retourne en studio début 1975. Le quatrième album One Of These Nights sort le 10 juin 75, deux semaine plus tard il est disque d’or puis de platine au mois d’août. L’album reste numéro un pendant cinq semaines et le single One Of This Nights atteint aussi le sommet des Charts, Lyin’Eyes la deuxième place alors que Take It To The Limit s’affichera à la quatrième place en mars 76.

Les Eagles sont alors au sommet de leur gloire. Pourtant Bernie Leadon désabusé et déçu par l’orientation musicale du groupe décide de partir en décembre 1975. Il est remplacé par Joe Walsh. En février 1976 les pré-commandes de la compilation Their Greatest Hits dépassent le million. Le disque publiée en février 76 se vend à 7 millions d’exemplaires en 2 ans. Cette année là les Eagles entre de nouveau en studio, cette fois ci à Miami en Floride, et neuf mois plus tard sort l’album Hotel California.

Considéré comme étant le meilleur album du groupe, le disque se vend à 9 millions d’exemplaires la première année. Trois 45t vont s’installer dans les hits-parade, dont deux numéros un, New Kid In Town, et Hotel California. Après une tournée aux États Unis, au Canada, et en Europe (sauf la France) en Août 77, on apprend le départ de Randy Meisner, remplacé par Timothy B. Schmit.

Les Eagles commencent a travailler sur un nouvel album qu’il annoncent double, mais à la fin de l’année à défaut d’album c’est le 45t Please Come Home For Christmas que les fans trouvent dans les bacs. Finalement c’est près de deux ans après Hotel California que sort le simple album The Long Run, qui reçoit une mauvaise critique et déçoit même les inconditionnels.

Entre désir de carrière solo, et tension entre membres du groupe, les Eagles se séparent après une tournée d’adieu qui se retrouve (à part 5 morceaux qui datent de 1976) sur le double album Eagles Live. Une compilation CD The Very Best of the Eagles est sortie en 1994 et c’est aussi en 94 que le groupe c’est reformé à l’occasion d’un concerts de charité filmé par MTV. le disque (avec quatre nouvelles chansons) Hell Freezes Over et un film ayant le même titre sont publiés la même année.

Extrait article du site alerterouge.com

 

Open in Spotify

On a dark desert highway
greatsong.net

Site officiel

VOS AVIS SUR LE CLIP ET L'ARTISTE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.